Tarn Attitude - Passion - Loisirs - Partage
Accueil du site > Loisirs > Sport > Concours Hippique de Castres 2009
Photos Liens Agenda Participer Livre d’or Contact

Concours Hippique de Castres 2009

13e Concours de Sauts d’Obstacles (CSO) de Castres

dimanche 4 octobre 2009, par Jean-Marc


CASTRES est réputée pour son concours annuel de saut d’obstacles à Gourjade sous l’égide des Cavaliers la Castres Montagne Noire. Les cavaliers sont fiers d’y participer, tant pour la beauté de l’endroit et la qualité du terrain que pour la difficulté du parcours. Chaque année la barre est placée très haut, et seuls les excellents cavaliers et montures peuvent prétendre au sans faute. Le public castrais, familier de cet évènement a répondu une fois de plus présent, les trois tribunes étaient pleines. Suite a des désistements de dernière minute de deux partenaires, la compétition ne sera pas internationale cette année, au grand regret des organisateurs.

Une météo parfaite

Un temps d’été indien, peut-être légèrement trop chaud pour les chevaux qui affectionnent plutôt des températures un peu plus fraîche pendant l’effort. L’ambiance était douce et ensoleillée, avec cette lumière automnale dorée qui fait briller le poil luisant des étalons, donne à leur robe des couleurs plus chaudes et des reflets chatoyants. Le spectacle n’en était que plus majestueux ! L’année dernière la grisaille et le froid s’étaient invités et les spectateurs avaient assisté à la rencontre emmitouflés dans leur pull-over, mais toujours aussi nombreux.

Le parcours

Un parcours de 1,40m dessiné par Jean-François Morand, le chef de piste, qui offre des enchaînements d’obstacles originaux dont l’aspect décoratif fait oublier parfois aux cavaliers la difficulté. Le parcours, cette année encore, était très varié et comportait de nombreux pièges. Parmi les difficultés un triple obstacle de deux foulées avec un Oxer [1] assez ample, le fameux mur du Diamant, la rivière [2], basse mais longue, ou plus d’un a fait une faute, l’Arc-en-Ciel, un obstacle de volée [3], et quelques droits [4] de belle hauteur pour casser le rythme. Bref, un parcours réservé à des cavaliers émérites, des chevaux bien entraînés et au mieux de leur forme.

Chargement en cours...
image 1 du panorama image 2 du panorama

Les coulisses

Les chevaux en effet étaient réellement magnifiques et le spectacle se déroulait autant sur la piste que dans les couloirs d’entrée sur le terrain où l’on pouvait approcher et admirer la musculature et la robe parfaite de ces athlètes de haut niveau, bichonnés comme des stars. C’est le meilleur point d’observation, entre deux sessions, pour les amoureux du cheval qui peuvent approcher les pur sangs et rencontrer les cavaliers, assister à la préparation sur le terrain d’échauffement...

Présentation de Poneys

Dimanche vers 16h, pendant la transition entre le prix Autopole 81 et le Grand Prix de la Ville de Castres pour meubler le temps nécessaire au réaménagement des obstacles, une présentation de poneys a été faite au public. Ils ont défilé par ordre de taille, en commençant bien entendu par les Shetland, les favoris des enfants, pour arriver jusqu’à des Connemara de près d’un 1,50m au garrot. Des poulains trottaient parfois derrière leur mère, ajoutant une note charmante au tableau.

Résultats du Grand Prix

Thomas Couve Correa, le grand vainqueur du Grand Prix 2009 Le grand vainqueur du Grand Prix de la Ville de Castres cette année est le Chilien Tomas Couve Correa qui, non content de réaliser deux sans faute, a réédité l’exploit lors de l’épreuve de barrage ! Il s’est retrouvé à la fois 1er et 3e ! Il est également, avec Gilles Bertrand de Ballanda, l’un des rares cavaliers à avoir remporté deux grands prix à Castres. Le précédent c’était en 2007. Vainqueur à Pau, Troyes, Brive, Saint-Étienne, Rodez et maintenant Castres, il a confirmé que 2009 serait l’année Tomas Couve.

Thibaud Pomarès sur Neiva du Seigneur, deuxième sur le podium cette année. Le deuxième sur le podium est Thibaud Pomarès, qui a maintenu jusqu’à la fin une pression énorme sur son rival en réalisant à nouveau un sans faute dans l’épreuve de barrage. La victoire ne s’est jouée qu’à quelques dixièmes de seconde de temps d’exécution du parcours.

Guy Jonquères d’Oriola, vainqueur du Grand Prix en 2008, n’a pas réussi, malgré ses deux superbes montures : « Jolie Chanière » et « Lacka de la Sapale », à faire de sans faute et n’a pas pu participer au parcours de barrage.

- 1er Tomas Couve Correa sur « Grandino » (en 49’’62)
- 2e Thibault Pomares sur « Neiva du Seigneur » (en 50"00).
- 3e Tomas Couve Correa sur « Connor » (en 50’’97).

- Première cavalière, Magalie Jalibert (6e).

- Hugo Barthelaix remporte le challenge Bernard Laur (meilleur cavalier sur les trois jours)
- Marie-Claude Segonzac remporte le challenge Eden park (meilleure cavalière sur les trois jours).

Galerie d'images

Remise des trophées

Notes

[1] Oxer : voir Obstacle_(saut_d’obstacles) sur Wikipedia

[2] Rivière : voir Obstacle_(saut_d’obstacles) sur Wikipedia

[3] Obstacle de volée : voir Obstacle_(saut_d’obstacles) sur Wikipedia

[4] Droit, Vertical, Mur : voir Obstacle_(saut_d’obstacles) sur Wikipedia

Laisser un commentaire


Suivre la vie du site Tout le site (RSS 2.0) | Plan du site | Rédiger un article | SPIP